•  
  •  
Atelier de relations presse
Spécialisé dans le vin et l’art de vivre gourmand
 

L’INTENSITÉ OLFACTIVE

Elle décrit de façon suggestive la «quantité» d'arômes offerts par le vin. On dira que le nez est :

Fugace : les arômes sont à peine perceptibles, même lorsque l'on agite le vin. Le nez est quasiment absent.

Retenu : les arômes sont perceptibles au deuxième nez, en agitant le vin ; en revanche, leur identification est très difficile en raison de leur légèreté.

Léger : des arômes sont perceptibles au premier nez ; le deuxième nez révélera les arômes plus lourds. Le vin est soit « fermé », soit très léger, soit déficient, selon le type de vin analysé.

Présent, expressif, épanoui : des arômes sont facilement identifiables au premier nez ; le deuxième nez met rapidement en évidence les arômes plus lourds.

Aromatique : Les arômes sont facilement identifiables au premier nez et assez présents ; le deuxième nez laisse ressortir beaucoup de richesse aromatique, avec une certaine longueur.

Riche: (très aromatique) : Le premier nez offre richesse et longueur aromatique ; l'agitation fait sortir une richesse d'arômes propres à parfumer l'air autour du verre. À ce niveau, le nez d'un vin peut influencer le vin suivant si les verres sont trop près au moment de l'analyse.

Exubérant : Les arômes du vin se répandent dans la pièce, simplement en versant le vin dans le verre. La persistance aromatique peut durer de plusieurs minutes à plusieurs heures. On peut pratiquement identifier le vin sans mettre son nez dans le verre. Les grands portos, certains vins de glace, ainsi que les grands gewurztraminers atteignent souvent ces sommets aromatiques.

 
 
 
      
 
 
Rouge Granit - 13 place Benoit Crépu 69005 Lyon - France / tél. +33 (0)4 37 65 08 59 / +33 (0)6 13 50 80 62
Relations presse traditionnelles, presse écrite, TV, radio | Médiatisation | Web et réseaux sociaux | RP digitales, blogueurs, influenceurs | Promotion, image, notoriété | Développement de réseau ______________________