Les 7 tendances food de 2019 à suivre de près

28 janvier 2019 / By Justine Nerini
Tendances Food 2019

Les 7 tendances food de 2019 à suivre de près

Entre nouveaux ingrédients et concepts innovants voici nos 7 prédictions des tendances culinaires de 2019.


L’hédonisme sain

« Sans sauce », « boisson détox », « sans gluten » qui n’a jamais entendu ce type de requête en commandant au restaurant ? Souvent tiraillé entre notre bien-être, le respect de l’environnement et des animaux mais en voulant aussi se faire plaisir, difficile de savoir que commander. Voilà donc une bonne résolution de 2019 : ne plus choisir. Cette année, la comfort food devient saine. 2018 nous a montré un retour à une nourriture plus authentique et faite maison tout en étant respectueuse de l’environnement. 2019 devrait nous prouver qu’il est possible de se faire plaisir sans que manger soit synonyme de « restriction ». Chez Wulf and Lamb à Londres par exemple, vous pouvez déguster de la « nourriture férocement gentille » pour « satisfaire votre envie de nourriture réconfortante ».

Le retour du surgelé

Là c’est le moment où vous vous dites que je suis complètement bipolaire. Je vous parlais juste au-dessus de nourriture authentique et faite maison et voilà que je pose ici ma tendance sur le surgelé. Alors oui, les produits surgelés n’ont pas vraiment la côte en ce moment, mais ça, c’était avant que la marque américaine Daily Harvest bouleverse les préjugés. Parce qu’on ne va pas se mentir, les surgelés sont tout de même pratiques. Alors pour allier l’utile à l’agréable, la marque commercialise des produits bio et frais, directement surgelés à la ferme après récolte. En plus d’être bons, les produits sont beaux ! Daily Harvest a fait le choix d’un packaging moderne et design. Cia-ciao les barquettes toutes moches, bonjour les jolis petits pots futurs stars d’Instagram.

L’eau, avec un petit goût en plus

On continue dans la tendance healthy avec un « back to basics ». C’est le retour en force de l’eau. Trop souvent délaissée pour les sodas, en 2019 elle prend sa revanche. Vous connaissiez certainement les eaux aromatisées que l’on trouve dans le commerce. Bourrées de sucre et d’édulcorant ces dernières n’ont rien de très bons pour notre santé. C’est à ce moment-là que LaCroix entre en scène. Vendue aux Etats-Unis, il s’agit d’une eau pétillante sans sucre, sans sodium, sans édulcorant artificiel et 100% naturelle. Disponible en 22 parfums chacun y trouve son bonheur.

Mais LaCroix n’est pas la seule à se lancer dans le business de l’eau, la marque Szent va même plus loin que des eaux aromatisées. En effet, cette dernière propose des bouteilles d’eau aux huiles essentielles. Curieux vous dites ? Une façon de pimper son eau en fonction de ses besoins pour lui donner des vertus, bénéfiques à chacun. On retrouve par exemple l’eau à la tangerine qui facilite la concentration.

Le business du cannabis étant en pleine floraison, les marques de l’agro-alimentaire ne veulent pas rater l’opportunité que présente ce marché (coucou Coca-Cola). C’est le cas également de la marque Recess qui propose aux consommateurs américains (again), une eau pétillante infusée au CBD, molécule présente dans le cannabis et responsable de ses « bienfaits ». Le but ? Apaiser et déstresser ceux qui en consomment… (mais on peut aussi aller voir leur Instagram pour ça).

Recess
© Recess

Mettre de l’eau dans son vin…

…ou du vin dans son eau plutôt. Il y a environ 2000 ans de cela, on pensait qu’il était possible de changer son eau en vin. Aujourd’hui on innove et c’est le vin qu’on transforme en eau. Drôle d’idée vous dites ? Pas tellement lorsqu’on voit le nombre croissant de personnes qui choisissent de s’abstenir face à l’alcool. La marque Napa Hills a décidé de relever le défi en proposant une eau qui compile les bienfaits des antioxydants d’un verre de vin rouge et ceux d’une boisson sans alcool. Pour ceux qui auraient été séduits (bravo), 3 saveurs sont disponibles : Chardonnay citronné, Rosé fruité et Pinot Grigio à la pêche.

Du chocolat healthy

C’est l’heure du goûter, vous ne rêvez que de ce gâteau au chocolat mais la raison vous pousse à opter pour une pomme. Et bien avis à tous les gourmands qui veulent se faire plaisir sans culpabiliser par la suite, sachez qu’il existe un fruit qui a le goût du chocolat. Oui oui, vous avez bien lu et il s’agit de la sapote noire. Originaire d’Amérique Centrale, ce fruit, qui pourrait se confondre avec un kaki vert, se compose d’une chair crémeuse que l’on peut déguster à la cuillère. Certains l’étalent même sur du pain ou l’ajoutent à leur muesli du matin. Un fruit qui a donc tout pour lui puisqu’il permet de bénéficier du goût du chocolat tout en ayant un faible apport calorique et un meilleur apport en vitamines A et C que l’orange, le citron ou le pamplemousse. Autrement dit, le fruit parfait. Pour le moment, seulement quelques épiceries fines en proposent à la vente, en espérant que cela change rapidement…

Des pailles qui se mangent

Je ne vais pas vous apprendre les dégâts écologiques que représentent les pailles en plastique qui se retrouvent dans les océans. Avec la récente interdiction de celles-ci, on a vu se multiplier les pailles en carton, en bambou, en métal ou encore en verre, plus respectueuses de l’environnement. Mais voilà une solution beaucoup plus gourmande pour siroter votre jus ou cocktail : la paille comestible. En Europe, la start-up Sorbos propose des pailles aux goûts de fraise, citron, citron vert, pomme verte, gingembre, cannelle, chocolat ou goût neutre. Une fois plongée dans le liquide, la paille conserve son aspect rigide durant une trentaine de minutes. Et si la faim vous manque, pas de panique, leurs pailles sont biodégradables !

Dans le même principe, on retrouve les tasses comestibles conçues par Les Petites Françaises. Fabriquées à base d’un biscuit 100% français, elles offrent « une nouvelle pause sucrée à la fois innovante, gourmande, pratique et écologique ».

En bref, une année centrée sur le plaisir et le bien-être.

About The Author

Justine Nerini

Leave a Comment

*Please complete all fields correctly